2019 / atelier radio

Écoute publique le 19 mai à la Vieille Chéchette

Écoute publique le 26 septembre dans le cadre de Short Screens

Diffusion en décembre 2019 sur Radio Louïz

Sélection festival « Longueur d’onde » à Brest, catégorie « petites ondes » pour « Gentille machine fonctionne »,  de Emilie Garcia Guillen.

FRAGMENTS DE TERRAIN de Anissa Maâ

13 minutes, documentaire, 2019

La matière sonore qui compose ce documentaire a été enregistrée de manière artisanale et disparate, à l’occasion d’un terrain de recherche mené au Maroc dans le cadre d’une thèse en socio-anthropologie. Elle se fait l’écho de situations ordinaires ou plus exceptionnelles qui font le quotidien des trajectoires migrantes des aventuriers de passage au Maroc. D’un enterrement trop précoce à l’exercice bureaucratique d’un formulaire, de l’intimité d’une chambre de transit aux querelles enfantines dans les communs d’un presbytère, on entrevoit les enjeux de vie et de mort de la migration. À Nador comme à Rabat et à Oujda, les aventuriers poursuivent leur route, cheminent avec Dieu et chantent l’incertitude et la grandeur du voyage.

Réalisation & Prise de son : Maâ Anissa
Montage : Maâ Anissa
Mixage : Philippe Charbonnel
Avec l’aide de l’atelier Radio Cineke, Bruxelles

Musiques : Voyage sans retour, Denis Rams, 2018 (version a cappella, inédit)
Chercher avec toi, Marie, Jean-Claude Gianadda, 2005 (interprété par Felix)

contact : maa.anissa@gmail.com

BASTIEN de Marie Bergeret

8 min 12, Portrait documentaire, 2019

A 16 ans Bastien aime composer un univers sonore fait de divers instruments exotiques. Une façon toute personnelle de trouver le calme face aux coups durs de la vie et les soubresauts de la maladie.

Réalisation : Marie Bergeret
Montage : Marie Bergeret
Mixage : Philippe Charbonnel
Merci à : Bastien, Aurélia Balboni, Sonia Ringoot et Philipppe Charbonnel

Réalisé dans le cadre des ateliers radiophoniques Cineke

GENTILLE MACHINE FONCTIONNE  de Emilie Garcia Guillen

10’40, documentaire, 2019

Dans un supermarché bruxellois, L. a sa manière bien à elle d’être caissière. Gentille Machine Fonctionne capte ce qui se passe à sa caisse, ou comment s’ouvre une brèche dans la banalité quotidienne des bips, de la petite monnaie et des sacs en plastique, par où les humains se parlent, jouent, débordent et s’évadent.

RUMEUR DE LA JUNGLE de Laura Gicquel

21 minutes, documentaire, 2019

Il y a à peine trois ans, la « Jungle » de Calais, abritait une véritable micro-société composée de près de 9000 personnes, d’écoles, d’églises, de mosquées, d’initiatives sociales et artistiques. C’est aujourd’hui un lieu disparu, il en reste seulement une lande en proie au vent.

Ce documentaire s’attarde sur une parole ordinaire, souvent oubliée alors, celle des Calaisiens. Au volant de leur voiture, sur la route principale où ils croisent régulièrement les habitants du camp à la tombée de la nuit, ils racontent leur vision d’un lieu qui a s’est ancré dans leur quotidien pendant des années.
A l’intérieur du camp, les voix se mêlent à la musique permanente, aux succions des pas dans la boue, au vent de la lande qui soulève des draps étendus ou à l’apprentissage minutieux du français, occupant le temps lors de journées qui s’étirent.
S’amorce alors un dialogue entre deux mondes vivant à quelques encablures l’un de l’autre sans se connaitre : d’un côté, la ville, tranquille, avec ses mouettes, ses travailleurs la semaine et ses discothèques. De l’autre, la « Jungle », bouillonnante, avec ses milliers d’habitants entassés les uns sur les autres et son vent violent faisant claquer les toiles de tente.

Un seul espace les réunit : la route.

Réalisation, prise de son, montage : Laura Gicquel
Mixage : Philippe Charbonnel
Photo : Clémence Elman
Texte : Lola Verdier
Réalisé avec le soutien des Ateliers Cineke à Bruxelles
Un grand merci à Aurélia Balboni, Sonia Ringoot, Clémence Elman, Assako Grosdidier

Contact : laura.gicquel@hotmail.fr